Version classiqueVersion mobile

Saisir le terrain ou l’invention des sciences empiriques en France et en Allemagne

 | 
Jean-Louis Georget
, 
Gaëlle Hallair
, 
Bernhard Tschofen

Présentation des auteurs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Daniel Baric

Ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm), agrégé d’allemand, diplômé en études slaves et hongroises, Daniel Baric a soutenu une thèse à l’EPHE (IVe section) sur la langue allemande en Croatie au XIXe siècle. Il est depuis 2005 maître de conférences au département d’études germaniques de l’université François-Rabelais de Tours, où il enseigne la civilisation de l’Europe centrale. Sa recherche est centrée sur l’histoire interculturelle de l’espace centre-européen du XVIIIe siècle à nos jours. Il a publié Langue allemande, identité croate. Au fondement d’un particularisme culturel (Paris 2013, trad. croate Zagreb 2015), dirigé le numéro 16/2012 de la Revue germanique internationale consacré aux « Archéologies méditerranéennes » et co-édité deux volumes (Mémoire et histoire en Europe centrale et orientale, Rennes 2010, avec J. Le Rider et D. Roksandic) et Identités juives en Europe centrale (Tours, 2014 avec T. Coignard et G. Vassogne).

Delphine Blanc

Diplômée des cons...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search