Version classiqueVersion mobile

La RDA et la société postsocialiste dans le cinéma allemand après 1989

 | 
Hélène Camarade
, 
Elizabeth Guilhamon
, 
Matthias Steinle
, 
et al.

ANNEXES

Les auteur(e)s

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Olivier AGARD est professeur en histoire des idées allemandes à Sorbonne Université. Thèmes de recherche : histoire des idées au XXe siècle, transferts entre sciences humaines et littérature (Elias Canetti, Siegfried Kracauer), anthropologie philosophique allemande. Dernière publication : Max Stirner. L’unique et sa propriété : lectures critiques, avec Françoise Lartillot (éd.), Paris, L’Harmattan, 2017.

Diane BARBE est docteure en études cinématographiques, rattachée à l’IRCAV (Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel, EA 185) et à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle. Ses travaux portent sur l’image filmée de l’espace urbain, et notamment sur la représentation cinématographique de la ville de Berlin de 1961 à 1989 dans les cinémas des deux Allemagnes. Dernière publication : « Entre vitrine politique et critique sociétale : Berlin à l’écran des années 1960 à la chute du Mur », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, t. 49, 1-2017, p. 133-145.

Valérie CARRÉ ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search