Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La RDA et la société postsocialiste dans le cinéma allemand après 1989

 | 
Hélène Camarade
, 
Elizabeth Guilhamon
, 
Matthias Steinle
, 
et al.

CHAP. 6/ Le film documentaire face à la RDA à l’exemple de Thomas Heise

Interroger les images de la RDA1

Entretien avec le documentariste Thomas Heise, mené par Matthias Steinle

Thomas Heise et Matthias Steinle
Traduction de Jordan Goursat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Thomas Heise, né à Berlin-Est en 1955, est metteur et scène et réalisateur de films documentaires. Il interrompt ses études à la Hochschule für Film und Fernsehen à Potsdam-Babelsberg en 1982 lorsque son film de fin d’études est interdit. Dans les années suivantes, il réalise des films sans autorisation officielle dont plusieurs ne seront visibles qu’après la chute du Mur. À partir de 1987, il est élève-maître à l’Académie des arts de Berlin (Akademie der Künste) et de 1990 à 1997 membre du Berliner Ensemble où il travaille avec Heiner Müller et Fritz Marquardt. À côté de son travail d’auteur indépendant, Thomas Heise enseigne le cinéma à la Hochschule für Gestaltung Karlsruhe (2007-2013) et à l’Académie des beaux-arts à Vienne (Akademie für bildende Künste) depuis 2013. Plusieurs de ses films ont particulièrement retenu l’attention et ont été primés au niveau international, notamment Material (2009) qui a obtenu le Grand Prix au Festival international de cinéma de Marseille2.

Matthi...

Auteurs

Jordan Goursat (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540