Version classiqueVersion mobile

La RDA et la société postsocialiste dans le cinéma allemand après 1989

 | 
Hélène Camarade
, 
Elizabeth Guilhamon
, 
Matthias Steinle
, 
et al.

CHAP. 6/ Le film documentaire face à la RDA à l’exemple de Thomas Heise

La parole empêchée entre d’anciens collaborateurs de la Stasi (IM) et leurs victimes. Le documentaire Mein Bruder. We’ll meet again de Thomas Heise (2005)

Hélène Camarade

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’ouverture des archives de la Stasi a permis à plus de trois millions d’anciens citoyens de RDA de lire les rapports qui ont été écrits sur eux, et de reconstituer des pans entiers de leur passé1. Ils ont parfois saisi les raisons d’un échec professionnel, sentimental ou amical qui leur était resté inexpliqué, échec qui avait été, en réalité, orchestré par la Stasi, en général dans le cadre de mesures de déstabilisation psychologique ou sociale. En recouvrant leur passé, la plupart d’entre eux ont également appris qui, dans leur entourage proche (famille, amis, collègues), avait participé à leur surveillance ou à leur manipulation pour le compte de la Stasi. Ce sont en effet les IM (Inoffizielle Mitarbeiter), ces espions non professionnels de la Stasi, issus de la société civile et recrutés en général pour leur proximité avec une cible, qui furent les acteurs privilégiés des OV (Operative Vorgänge), procédures visant à rassembler des preuves pénales contre quelqu’un, et surtout des...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search