Version classiqueVersion mobile

La RDA et la société postsocialiste dans le cinéma allemand après 1989

 | 
Hélène Camarade
, 
Elizabeth Guilhamon
, 
Matthias Steinle
, 
et al.

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Près de trente ans après sa disparition, la RDA est toujours présente sur les grands et les petits écrans du monde entier. C’est d’ailleurs à cette thématique que le cinéma allemand contemporain doit ses plus grands succès au niveau international. Ainsi, la chute du Mur et l’unification sont associées à Good Bye, Lenin! (Wolfgang Becker, 2003). De même, l’évocation de la Stasi semble irrémédiablement liée à La Vie des autres (Das Leben der Anderen, Florian Henckel von Donnersmarck, 2006), et celle du Mur de Berlin aux images d’archives en noir et blanc datant de sa construction en 1961 – images iconiques recyclées à l’envi par les médias. La représentation de la RDA est en outre ancrée dans un imaginaire collectif fort, constitué, entre autres, d’images issues des films d’espionnage tournés à l’Ouest pendant des décennies, mais aussi d’images d’actualités de l’époque nous montrant par exemple les manifestations de masse sur le modèle soviétique qui se déroulaient en RDA, comme les d...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search