Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mythologies et mythes individuels

 | 
Anne Boissière
, 
Christophe Boulanger
, 
Savine Faupin

Introduction

Anne Boissière, Christophe Boulanger et Savine Faupin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce que l’on nomme « l’art brut », en incluant ses extensions dans l’outsider art, mérite une considération nouvelle : l’art brut n’est pas une catégorie en soi qui pourrait justifier la délimitation a priori d’un champ d’étude ; pas plus ne s’arrange-t-il d’une approche qui voudrait se passer de toute définition de l’art et des artistes. On se gardera de réifier ou d’essentialiser cette notion : l’art brut, en vérité, est une question. Inventée par Jean Dubuffet dans l’immédiat après-seconde guerre mondiale, dans une visée délibérément exclusive de l’histoire de l’art et de l’art culturel, il ne peut pourtant éviter une sérieuse confrontation avec l’art du présent et du passé. L’exigence est d’ordre historique, esthétique et institutionnel. La présence, depuis 1999, de la donation L’Aracine dans un musée d’art moderne et d’art contemporain (LaM à Villeneuve d’Ascq) permet d’interroger l’art brut dans une perspective de décloisonnement et d’élargissement, et aussi en lien avec un que...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540