Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les villes divisées

 | 
Véronique Bontemps
, 
Franck Mermier
, 
Stéphanie Schwerter

Partie 1. Franchir la ligne

Franchir la ligne de couleur. Dans les pas de Simone de Beauvoir

Anne Raulin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

La « ville divisée » se laisse penser, elle est un remarquable « objet à réfléchir » ; c’est aussi une belle matière qui se déroule, tel un tapis contrasté et haut en couleur, sous nos pas. Ceci n’est pas tant une métaphore qu’une réalité dont nous faisons l’expérience chaque jour, privilégiant certains quartiers, certaines rues, en évitant d’autres, à l’aide d’une boussole intérieure qui est à la fois topographique, sociale et affective. Réfléchir aux formes de la division spatiale est une nécessité pour l’anthropologie urbaine, et le faire par la grâce d’une œuvre litté-raire est une occasion plutôt rare1.

C’est alors que je cherchais à développer la notion de la « valence territoriale » qui s’était imposée à moi dès mes premiers travaux sur les minorités urbaines à Paris que je suis tombée sur un texte de Simone de Beauvoir qui en restituait toute la profondeur vécue, cette fois-ci dans une autre ville objet de mes recherches, New York. C’est cette expérience de franch...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540