Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les villes divisées

 | 
Véronique Bontemps
, 
Franck Mermier
, 
Stéphanie Schwerter

Entrer dans la ville par réfraction

Franck Mermier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Retour à la fiction

La littérature et les sciences sociales ont longtemps entretenu des liens ambigus ou distants, parfois antagonistes comme dans le cas de Péguy et sa détestation de la sociologie durkheimienne1. En sens contraire, les spécialistes de sciences sociales ont mis beaucoup de temps avant de s’emparer de corpus littéraires comme source et objet d’enquête. La variété des positionnements des chercheurs vis-à-vis des références littéraires est grande, il ne serait d’ailleurs question ici d’en faire une présentation exhaustive mais simplement d’en rapporter quelques saillances. Pierre Lassave en a livré une synthèse sous forme de mise en garde :

La littérature constitue pour les sciences sociales, en tout ou partie, un corpus de données, une ressource cognitive et un modèle d’énonciation. Trois modalités qui s’additionnent, se combinent ou s’excluent selon les obédiences épistémiques. Mais dont aucune ne va de soi vu l’objection de droit qui s’oppose au transfert pur et si...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540