Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Herméneutique critique

 | 
Denis Thouard

II. Théorie critique et herméneutique. Szondi et Bollack

De la critique à l’interprétation. Situation de Peter Szondi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La position de Peter Szondi dans le champ de la critique littéraire est originale à maints égards1. Elle se caractérise d’un côté par un fort attrait pour la théorie et pour la philosophie, de l’autre par une défense de la particularité philologique. Les premières publications de Szondi montrent bien cet intérêt : la Théorie du drame moderne en 1956, et l’Essai sur le tragique en 1961. Des cas de drames sont bien abordés, mais dans la perspective d’un questionnement systématique. L’étude du tragique confronte les philosophies du tragique depuis Schelling à quelques pièces, de Sophocle à Büchner. Une dialectique doit régir la relation de la réflexion à la forme esthétique dans une histoire pensée. Ces deux livres commencent de la même façon : « Depuis Aristote … », ce qui est poser un horizon ambitieux, alors que les époques considérées sont les moments d’une histoire, prise au 20e siècle pour le drame, au 19e pour les théories du tragique. C’est surtout une façon de poser l’exigence...

© Presses universitaires du Septentrion, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540