Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La calomnie. Un philosophème humaniste

 | 
Fosca Mariani Zini

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Mensonge et calomnie

Parmi les riches possibilités expressives du langage, les modalités qui dépendent d’une mauvaise intention, parler mal de quelqu’un ou de quelque chose ainsi que parler mal à quelqu’un, sont particulièrement inventives et exploitées : insinuer, insulter, se moquer, dénigrer, médire, calomnier. On ne voudrait pas passer sous silence l’usage sardonique des mots d’esprit, lesquels sont souvent considérés par l’émetteur comme la manifestation d’une profonde intelligence, alors qu’ils ne font que frapper sous la ceinture.

Le mensonge, dire à quelqu’un sciemment le faux, a retenu l’attention des philosophes, spécialement de ceux qui se sont interrogés sur l’expression publique de la pensée dans le langage. Il y a certes les mensonges, plus pitoyables que piteux, qu’on raconte à soi-même, mais cette duplicité est le signe d’un déchirement intérieur. En fait, l’intérêt des érudits pour le mensonge tient à sa structure argumentative ainsi qu’à son intentionnalité. Le menso...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540