Version classiqueVersion mobile

L’Ordinaire du Politique

 | 
François Buton
, 
Patrick Lehingue
, 
Nicolas Mariot
, 
et al.

Cinquième séquence. Le rapport aux élus comme forme de politisation

9. Solliciter un arrangement auprès du politique. Ce que des demandes individuelles de passe-droit face à la carte scolaire révèlent des rapports au politique.

Lorenzo Barrault-Stella

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les travaux sur les rapports au politique ont tendance à appréhender les compétences politiques au prisme des opinions déclarées ou, mieux, de pratiques comme le vote, voire la participation à des actions collectives1. Il est ainsi établi que l’implication politique – au sens légitime ou institué – est socialement et culturellement différenciée (Gaxie, 1978) et on sait que les enjeux locaux, saillants, et pratiques sont davantage susceptibles d’intéresser les individus les plus distants (Gaxie, Lehingue, 1984 ; Braconnier, Dormagen, 2007 ; Mischi 2008). Des études ont aussi souligné l’importance des sociabilités (Renahy, 2005 ; Antoine, Mischi, 2008) et des appropriations pratiques du politique et des institutions, notamment dans les milieux populaires (Dubois, 1999 ; Siblot, 2006 ; Cartier, Coutant, Masclet, Siblot, 2008 : 241-301). En prolongement de ces travaux, il est possible d’apporter une contribution à l’analyse des rapports « ordinaires » au politique, au-delà de l’acte éle...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search