Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les savoirs de sciences humaines et sociales en débat

 | 
Sophie Richardot
, 
Sabine Rozier

Chapitre 5. Au-delà du PIB ? Sur quelques enjeux d’une controverse scientifico-politique dans le contexte français (2008-2010)

Frédéric Lebaron

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En demandant en février 2008 à Joseph Stiglitz, Amartya Sen, Jean-Paul Fitoussi et un groupe d’économistes et de chercheurs en sciences sociales de réfléchir à de nouvelles mesures des « performances économiques et du progrès social » pour pallier les insuffisances du PIB, le président de la République a contribué à légitimer une entreprise déjà ancienne de construction d’indicateurs « alternatifs » de bien-être, qui avait gagné en visibilité avec l’Indicateur de développement humain (IDH) du Programme des Nations Unies pour le développement, au début des années 1990 et s’est accélérée dans la période récente avec les travaux menés à l’OCDE, la Commission européenne, dans des think tanks et dans le monde académique, notamment autour de ce que l’on appelle désormais « l’économie du bonheur »1.

Le fort écho de la commission Stiglitz, dont la publication du rapport a donné lieu à une opération de lancement officielle et très médiatique, a rendu plus aigües certaines tensions qui entoure...

Auteur

Département de Sciences sociales, École normale supérieure de Paris-Saclay, Laboratoire Printemps (UVSQ/CNRS) et Institutions et Dynamiques Historiques des Économies et des Sociétés (ENS-PS/CNRS)

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540