Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Les savoirs de sciences humaines et sociales en débat

 | 
Sophie Richardot
, 
Sabine Rozier

Chapitre 4. Contester les « chiffres » du chômage. Conditions et limites d’une cause statistique et militante

Étienne Penissat

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

8,6 %, 8,9 %, 9,2 %, 9,5 %, 9,8 %… En pleine campagne pour les élections présidentielles de 2007, l’incertitude plane sur le « vrai » chiffre du chômage contesté de toute part. Une série d’acteurs propose « leur » taux de chômage ou, pour certains, cherchent à focaliser le débat public sur de nouveaux indicateurs. Le débat est d’autant plus intense que, début 2007, la direction de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) se déclare provisoirement dans l’incapacité de calculer le taux de chômage de l’année 2006 à partir de son enquête « Emploi »1. Fin avril, la dispute prend une nouvelle dimension avec la mobilisation des statisticiens de la Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (DARES) du ministère du Travail et de l’Emploi : dénonçant leur propre ministère, ils contestent l’usage politique qui est fait des statistiques produites à partir des fichiers de l’ANPE2.

La polémique se décline selon trois dimensions. Première...

Autor

CERAPS UMR 8026, CNRS - Université de Lille 2

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540