Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les savoirs de sciences humaines et sociales en débat

 | 
Sophie Richardot
, 
Sabine Rozier

Chapitre 4. Contester les « chiffres » du chômage. Conditions et limites d’une cause statistique et militante

Étienne Penissat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

8,6 %, 8,9 %, 9,2 %, 9,5 %, 9,8 %… En pleine campagne pour les élections présidentielles de 2007, l’incertitude plane sur le « vrai » chiffre du chômage contesté de toute part. Une série d’acteurs propose « leur » taux de chômage ou, pour certains, cherchent à focaliser le débat public sur de nouveaux indicateurs. Le débat est d’autant plus intense que, début 2007, la direction de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) se déclare provisoirement dans l’incapacité de calculer le taux de chômage de l’année 2006 à partir de son enquête « Emploi »1. Fin avril, la dispute prend une nouvelle dimension avec la mobilisation des statisticiens de la Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (DARES) du ministère du Travail et de l’Emploi : dénonçant leur propre ministère, ils contestent l’usage politique qui est fait des statistiques produites à partir des fichiers de l’ANPE2.

La polémique se décline selon trois dimensions. Première...

Auteur

CERAPS UMR 8026, CNRS - Université de Lille 2

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540