Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les savoirs de sciences humaines et sociales en débat

 | 
Sophie Richardot
, 
Sabine Rozier

Chapitre 3. Le passé nazi en Allemagne : controverses autour de la production de l’histoire

Alexandra Oeser

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les controverses autour de l’enseignement de l’histoire, en Allemagne, semblent aussi anciennes que cet enseignement même. Récurrentes dans le temps, elles semblent toujours interpréter une même partition : un observateur peu attentif pourrait croire que les mêmes acteurs se confrontent sur les mêmes sujets pour dire toujours plus ou moins la même chose. L’exemple du national-socialisme dans les Allemagnes d’après-guerre est symptomatique à cet égard car particulièrement présent sur la scène politico-médiatique. Il existe différentes sortes de controverses : certaines restent internes au champ scientifique, se déroulant essentiellement dans les revues spécialisées1. D’autres accèdent à un public plus large quand de grands quotidiens tels que la Frankfurter Allgemeine Zeitung et Die Süddeutsche ou des hebdomadaires tels que Die Zeit et Der Spiegel, s’en font l’écho. Ce fut ainsi le cas des controverses successives autour de l’exposition des crimes de la Wehrmacht, entre l’écrivain Ma...

Auteur

Institut des sciences sociales du politique (ISP), Université Paris Nanterre

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540