Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La carte invente le monde

 | 
Patrick Picouet

III. Mobilités des hommes, nouvelles formes d’expression et cartographies multiples

Cartographier des frontières mobiles ? L’antiAtlas des frontières

Anne-Laure Amilhat Szary

Résumé

La frontière est née avec la carte, on a tendance à l’oublier. Il y a quelque chose de troublant dans cette coïncidence, qui n’est pas uniquement liée à l’histoire des sciences et à l’évolution des techniques. Le texte propose une exploration géo-historique de ce paradoxe politique relu à travers une expérimentation créative de l’antiAtlas des frontières.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La frontière est née avec la carte, on a tendance à l’oublier. Elle date de l’époque moderne qui « inventa » l’idée opératoire qu’une limite entre deux puissances politiques pouvait être linéaire : juste au moment où les techniciens d’alors mettaient au point les moyens de représenter fidèlement l’espace sur des feuilles, d’aplanir le monde avec précision1. Il y a quelque chose de troublant dans cette coïncidence, qui n’est pas uniquement liée à l’histoire des sciences et à l’évolution des techniques. Cela tient au fait que l’on se représente le monde avec les moyens dont on dispose à un moment donné… et que l’on perd souvent la mémoire de cette contrainte par la suite.

Bien sûr, la notion de frontière comporte une dimension symbolique qui traverse les périodes historiques. Même s’il est courant d’avancer que l’idée de frontière politique est née en 1648, date définie par les Traités de Westphalie qui mirent fin à la guerre de Trente Ans, on en connaît de nombreuses manifestations an...

Auteur

Université Grenoble Alpes, CNRS – PACTE

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540