Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La carte invente le monde

 | 
Patrick Picouet

III. Mobilités des hommes, nouvelles formes d’expression et cartographies multiples

Construire des cartes en commun

La participation, nouveau paradigme de la cartographie

Gilles Palsky

Résumé

Loin des sentiers battus de la cartographie, des productions normalisées d'experts ou d’institutions étatiques, les cartes issues de processus participatifs témoignent d’un renouvellement profond des pratiques et des formes. Ces cartes résultent d’une mise en commun de l’information, d’une réalisation collective, facilitée par un processus d’échange direct ou virtuel. Ainsi peut émerger une vision originale des territoires, celle de ses habitants ou de ses usagers. Si la carte est pouvoir, doit-on alors conclure que les communautés s’emparent de celui-ci ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La cartographie universitaire s’est développée comme une discipline visant à produire « la » bonne carte, bien dessinée et communiquant de façon efficace. Il n’est alors guère surprenant qu’elle ait laissé de côté tout un continent cartographique dans lequel l’apparence de la carte comme produit fini semble moins essentielle que le processus qui est mis en œuvre. Ce continent est celui de la cartographie participative, qui a pu être désignée comme une « cartographie indisciplinée »1, car exercée hors discipline, par des non-spécialistes. Prioritairement associée au web 2.0, elle est toutefois multiforme, et l’on en rencontre les prémices dès les années 1980, dans le cadre des actions d’aide au développement. Nous la considérerons ici comme une méta-catégorie, pour laquelle nous avancerons dans un premier temps quelques éléments de définition, comme une sorte de plus petit dénominateur commun. Nous en déclinerons ensuite la variété, à partir d’exemples relevant de différents contexte...

Auteur

Professeur de géographie, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540