Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La carte invente le monde

 | 
Patrick Picouet

II. Les temps de la cartographie : temps de l’histoire, temps de la géologie, temps de l’humanité

Quand les cartes racontent l’histoire de l’espèce humaine

Alicia Sanchez-Mazas

Résumé

Étudier l’histoire de l’espèce humaine fait appel à de nombreux types de représentations, dont des cartes géographiques sur lesquelles des données biologiques ou culturelles sont reportées. De telles cartes sont essentielles pour comprendre des résultats scientifiques souvent très complexes ; en revanche, elles guident parfois de manière biaisée les interprétations jusqu'à véhiculer certaines idées fausses, et doivent donc être lues avec prudence.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Tous les humains peuplant aujourd’hui la Terre appartiennent à la même espèce Homo sapiens issue d’une population ancestrale unique, apparue il y a au moins 200 000 ans dans le continent africain, puis peuplant le reste du monde en remplaçant d’autres types humains primitifs. L’histoire du peuplement a ensuite été marquée par des recolonisations successives de territoires déjà occupés par des humains modernes, entraînant, dans certains cas, de nouveaux remplacements et, dans d’autres, des mélanges de populations. Ces conclusions se basent sur des résultats de plusieurs disciplines indépendantes, dont la paléontologie (études des restes fossiles), l’archéologie préhistorique (étude des vestiges culturels), la linguistique historique (reconstitution des généalogies des langues parlées dans le monde), la génétique des populations (étude des variations de l’ADN chez des humains actuels) et la paléo-génomique (analyse de l’ADN retrouvé sur des fossiles), qui ont toutes, comme...

Auteur

Professeure ordinaire, Département de génétique et évolution, Unité d’anthropologie – Université de Genève, Suisse

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540