Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La carte invente le monde

 | 
Patrick Picouet

II. Les temps de la cartographie : temps de l’histoire, temps de la géologie, temps de l’humanité

La cartographie géologique, un voyage dans le temps

Francis Meilliez

Résumé

Une carte géologique richement colorée évoquerait plutôt une forme de peinture cubiste qu’une œuvre de science. Il est vrai que son dessin reste largement un art basé sur des méthodes de raisonnement scientifique qui croisent la topographie, la pétrographie, la géométrie, l’astronomie, la physique et quand même la géologie. C’est aussi une sorte de rétroviseur pour analyser l’histoire d’un territoire.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que représente une carte géologique ? La nature des roches (lithologie) ou leur âge relatif (stratigraphie) ? Par convention, les cartes géologiques publiées et diffusées par le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières1) affichent l’âge relatif, dit biostratigraphique, donné par les fossiles. Les lignes qui suivent évoquent les dilemmes qui se posent à celui qui dessine une carte géologique, c’est-à-dire qui trace sur le papier les limites des unités géologiques. Chaque unité est un ensemble de couches qui présentent suffisamment de caractères communs pour les distinguer des couches des unités supérieure et inférieure. Lire sur une carte les relations entre les diverses unités qui composent le sous-sol amène à comprendre des fragments d’histoire du territoire sur lequel nous vivons.

La cartographie géologique convertit l’espace en temps

Regarder une falaise, c’est lire quelques pages d’un livre, si l’on ose la métaphore assimilant une couche rocheuse à une page. L’écriture d...

Auteur

Professeur émérite, président de la Société Géologique du Nord – Université de Lille, CNRS, ULCO, UMR 8187, LOG, Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540