Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le corps sans limites

 | 
Alain Cambier

III. Les promesses technologiques et leurs limites

Corps, « soi » et autrui : approche en robotique développementale

Peter Ford Dominey et Grégoire Pointeau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour explorer la relation entre le corps et le « soi », les recherches menées dans le laboratoire visent à développer la notion de « soi » dans un robot humanoïde. Les questions suivantes sont en jeu : qu’est-ce que « soi » ? Un robot peut-il avoir un « soi » ? Si non, pourquoi ? La notion du « soi » peut être envisagée dans la perspective fournie par le psychologue cognitif Ulric Neisser qui a défini plusieurs niveaux de soi. Pour chacun de ces quatre niveaux, les étapes préliminaires nécessaires à la mise en place de ces niveaux de « soi » dans le robot iCub sont décrites. Une brève évaluation de l’état d’avancement de ce projet amène à poser quelques questions ouvertes. Une partie de la conclusion est que le « soi » existe dans le monde de l’action et l’interaction avec les autres. Le corps est la partie du « soi » qui fait partie de ce monde, et sans lequel il n’y aurait pas de soi.

Pourquoi utiliser des robots en science cognitive ?

Richard Feynman1 a dit : « Ce que je ne peux pa...

Auteurs

CNRS/INSERM U846 Stem Cell and Brain Research Institute, Robot Cognition Laboratory, Bron, France

CNRS/INSERM U846 Stem Cell and Brain Research Institute, Robot Cognition Laboratory, Bron, France

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540