Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fièvre de l’évaluation

 | 
Bertrand Bocquet

Première partie. Définir la valeur

La croissance nécessaire ? Lafargue, Thorez et nos petits-enfants…

Henri Sterdyniak

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La pensée marxiste a soutenu deux thèses contradictoires : d’une part, le travail libère, c’est le creuset même de la classe ouvrière, le moteur de l’histoire, l’évolution de l’humanité suppose le plein développement des forces productives. D’autre part, le travail aliène, le capitalisme crée des faux besoins pour asservir les travailleurs. La fin du capitalisme permettra la fin de la croissance effrénée et inégalitaire. Keynes, lui aussi, annonce la période heureuse de l’abondance. Après la crise de 2008, le débat s’intensifie : faut-il prôner une forte relance appuyée sur l’innovation et la créativité des entrepreneurs (mais faut-il la payer par une forte hausse de l’instabilité économique des inégalités de revenu ?) ou chercher une autre croissance, voire même la décroissance (mais sous quelles conditions en termes de répartition des revenus et des pouvoirs ? Selon quels critères de choix en matière de production et de mode de vie) ?

Nos sociétés sont caractérisées par la croissan...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540