Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire campagne sur Internet

 | 
Anaïs Theviot

Chapitre 6 – Qui milite sur Internet ? Esquisse du profil sociologique du « cyber-militant » et résistances à l’activisme en ligne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La référence au militantisme de gauche, voire communiste, structure les recherches sur l’engagement au sein de partis politiques et a vu apparaître une opposition entre la figure « classique » de l’ouvrier militant et les supposés « nouveaux » militants. La place grandissante prise par Internet dans les campagnes électorales françaises vient a priori conforter cette dichotomie très présente dans les représentations véhiculées par les médias1 et par certains militants nostalgiques d’une période qu’ils décrivent comme un « âge d’or »2. Internet permet-il d’élargir une sociologie de l’engagement partisan très rétrécie historiquement en France ? Le « cyber-militant »3 est-il, de ce point de vue aussi, un « nouveau » militant ?

Les travaux qui répondent par l’affirmative s’attachent aux formes d’action, mais « négligent les propriétés sociales des militants »4. En effet, peu de travaux s’intéressent aux profils sociologiques du cyber-militant, principalement car celui-ci est difficile à r...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540