Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le royaume de Naples à l'heure française

 | 
Pierre-Marie Delpu
, 
Igor Moullier
, 
Mélanie Traversier

Partie 4. Pratiques culturelles et artistiques

Chapitre 18. Jean-Baptiste Wicar, directeur de l’Académie des Beaux-Arts de Naples (1806-1809), et l’importation du style néoclassique français

Rosanna Cioffi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce chapitre s’inscrit dans le prolongement d’une décennie de réflexions et de recherches contribuant au renouvellement des connaissances sur une période brève mais néanmoins marquante de l’histoire du royaume de Naples. Le decennio francese a, en effet, été caractérisé par une multitude de réformes et d’innovations technologiques, parfois encore visibles dans la conformation urbaine de Naples et d’autres villes du Sud, par la réorganisation décisive de certaines institutions scientifiques et culturelles, notamment l’Académie des Beaux-arts qui fut dirigée pendant environ quatre ans par Jean-Baptiste Wicar, né à Lille en 1762.

Il s’avère difficile, impossible même, de rendre compte dans le cadre restreint d’un chapitre d’ouvrage de l’ampleur du tournant que les Français ont impulsé dans la communauté artistique napolitaine durant le decennio francese, en y ancrant une modernité dont les influences sont encore perceptibles dans la peinture et la sculpture de la seconde moitié du XIXe s...

Auteur

Università della Campania Luigi Vanvitelli

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540