Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le royaume de Naples à l'heure française

 | 
Pierre-Marie Delpu
, 
Igor Moullier
, 
Mélanie Traversier

Partie 3. Circulation et diffusion des savoirs

Chapitre 12. Les éditeurs napolitains à l’époque napoléonienne

Vincenzo Trombetta
Traduction de Milena Zemira Ciccimarra

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant l’époque napoléonienne, le secteur éditorial a pris une importance stratégique parce qu’il était capable de satisfaire les exigences de l’administration, de favoriser la consolidation des institutions culturelles et le développement de l’éducation publique tout en participant à la formation d’un consensus politique au sein de la société civile. Dans le cadre des transformations profondes opérées par Joseph Bonaparte et Joachim Murat, la capitale du royaume de Naples apparaît emblématique d’un passage de l’ancien régime typographique aux conditions plus modernes et plus avancées du travail éditorial, où l’appareil d’État remplace le mécénat nobiliaire et ecclésiastique et acquiert le rôle de commanditaire principal. On assiste à l’augmentation des publications d’État et à la promotion des journaux gouvernementaux – grâce aussi à la contribution active des lettrés républicains, dont beaucoup étaient rentrés de leur exil – ce qui crée les conditions nécessaires à la naissance d...

Auteur

Università degli Studi di Salerno

Milena Zemira Ciccimarra (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540