Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le royaume de Naples à l'heure française

 | 
Pierre-Marie Delpu
, 
Igor Moullier
, 
Mélanie Traversier

Partie 2. Ordre social et réforme de l’État

Chapitre 9. Encourager l’économie. Les projets commerciaux à Naples pendant le règne de Joachim Murat

Claudia Pingaro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les projets réformateurs entrepris par le roi Murat à Naples reprenaient la politique économique des gouvernements antérieurs de Charles de Bourbon (1734-1759) et de Ferdinand IV (1759-1806). Le débat économique napolitain avait été florissant et vif au XVIIIe siècle, marqué par les travaux de Gaetano Filangieri, Giuseppe Maria Galanti ou Antonio Genovesi, pour ne retenir que les noms les plus significatifs1. L’œuvre économique des Français, entreprise dès leur arrivée sur le trône de Naples en 1806, s’inscrit dans cette continuité. Dans le système familial du grand Empire napoléonien, le royaume de Naples entrait dans un large cadre d’intégration politique, dans un projet qui liait sa destinée à celle de l’Empire2 et, enfin, aux revendications d’autonomie politique napolitaine portées par Murat. En particulier, l’économie méridionale, pendant le decennio francese, se caractérisait par sa dépendance aux conjonctures du commerce international et, très souvent, ce furent les capitaux ...

Auteur

Università degli Studi della Basilicata

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540