Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ernest Hamy, du Muséum à l'Amérique

 | 
José Contel
, 
Jean-Philippe Priotti

Première partie. De l’homme de réseau à l’acteur institutionnel visionnaire, fondateur de sociétés savantes et de musées

L’anthropologue et le marchand : les relations entre Ernest-Théodore Hamy et Eugène Boban

Pascal Riviale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bien qu’issu de la sphère des naturalistes (en particulier paléontologie humaine et anthropologie physique), Ernest Théodore Hamy entreprit à partir des années 1870 de développer une science ethnographique remarquablement absente jusque-là dans les institutions académiques et scientifiques françaises. Le musée d’ethnographie du Trocadéro allait pour lui représenter une base essentielle, à partir duquel (et pour lequel) il allait patiemment tisser un réseau de donateurs, d’explorateurs et d’informateurs utiles pour la nouvelle institution et, plus largement, pour cette discipline ethnographique à laquelle il entendait apporter documentation et soutien. L’antiquaire Eugène Boban allait compter parmi ses interlocuteurs privilégiés, du fait de sa réputation d’américaniste distingué et plus précisément de fin connaisseur du Mexique préhispanique. Dans le cadre de cet article, on s’intéressera donc dans un premier temps à la contribution du marchand aux recherches d’Hamy ainsi qu’à ses ef...

Auteur

Archives nationales. Centre EREA du LESC (CNRS-Université Paris-Ouest Nanterre, UMR 7186)

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540