Version classiqueVersion mobile

Repenser l'entreprise

 | 
Alain Desreumaux
, 
Jean-Pierre Bréchet

Conclusion. Les questions de frontières, ou quand l’entreprise cesse-t-elle d’être une entreprise ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Deux questions pour conclure, dont on verra qu’elles ne sont pas indépendantes : quelles sont les frontières de validité de la théorie de l’entreprise fondée sur le Projet et comment interpréter la vieille question des frontières de l’entreprise, l’une des interrogations de l’agenda standard de la théorie de la firme ?

A priori il ne saurait y avoir de théorisation d’un objet ou d’un phénomène observable sans que soient précisés les conditions, circonstances, contextes dans lesquels la théorie en question peut prétendre à un certain degré de validité. Trop souvent, en sciences sociales, cette exigence est-elle négligée, donnant ainsi à la théorisation une portée universelle non réfléchie.

Le problème n’est pas simple dans la mesure où, en sciences sociales précisément, toute proposition théorique est un mélange de descriptif et de normatif (Dumez, 2014) et la théorie de l’entreprise fondée sur le Projet ne fait pas exception à cette règle. Considérée de cette façon, la question des li...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search