Version classiqueVersion mobile

Repenser l'entreprise

 | 
Alain Desreumaux
, 
Jean-Pierre Bréchet

Chapitre 1 – Un bilan critique des théories de la firme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il existe déjà de nombreuses recensions détaillées des théories de la firme et des questions que suscite cet objet d’analyse1. La disponibilité de ces bilans nous incite à ne reprendre que les grandes lignes de l’histoire de la pensée en théorie de la firme, à en évoquer les ancrages disciplinaires, pour finalement relever les failles de l’édifice et inventorier les voies de dépassement des débats et des contradictions qui le caractérisent2.

1 – L’histoire de la théorie de la firme : une succession de métaphores

De façon très synthétique, l’histoire des théories de la firme est celle d’une succession de métaphores exprimant la remise en cause de tout ou partie des postulats de la conception classique de l’entreprise (Knudsen, 1995a).

1.1 – L’entreprise comme fonction de production

En économie classique et néo-classique, mais aussi pour une partie de l’économie industrielle moderne, la firme est saisie selon une perspective technologique en tant qu’agent optimisant une fonction de produc...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search