Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Travail et mobilité en Europe (XVIe-XIXe siècles)

 | 
Andrea Caracausi
, 
Nicoletta Rolla
, 
Marco Schnyder

Transeunti ou permanenti ? L’enjeu de la mobilité pour les migrants suisses et grisons dans la République de Venise au XVIIIe siècle

Marco Schnyder

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Au début des années 1990, l’historien suisse Raffaello Ceschi mettait en lumière le phénomène intéressant de l’émigration infra-alpine1. Il utilisait la formule évocatrice « de la montagne à la montagne » pour décrire l’émigration saisonnière de nombreux travailleurs originaires de la région de Bergame vers les vallées des bailliages italiens, les territoires sujets des cantons suisses situés au sud des Alpes formant l’actuel canton du Tessin. Lesdits migrants se rendaient dans ces villages pour s’occuper des travaux agricoles et permettre ainsi aux hommes du lieu de partir à leur tour à l’étranger, vers de nombreuses villes européennes, afin d’exercer leurs différentes professions. Le même phénomène est observable dans l’Engadine grisonne, d’où de nombreux migrants partaient vers les villes de l’État vénitien et où, en même temps, se rendaient des bergers bergamasques pour y louer des pâturages2.

Au premier abord on serait tenté de voir un contre-sens dans cette double é...

Auteur

Université de Genève

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540