Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La guerre des cartables (1914-1918)

 | 
Jean-François Condette

Troisième partie. L’impossible retour à la normale ? Le choc traumatique de la guerre : le poids des morts et des destructions

Les normaliens au combat (1914-1918) : Histoire et mémoires des instituteurs et élèves-maîtres du département du Nord

Jean-François Grevet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l’historiographie abondante et renouvelée sur la Première Guerre mondiale, les institutions scolaires d’enseignement supérieur ont concentré les regards, plaçant au cœur des débats la question du comportement des élites intellectuelles et interrogeant les causes de cette hécatombe monstrueuse1. Si le premier mort de la guerre est un instituteur, le caporal Peugeot, l’analyse systématique des cohortes d’instituteurs sortis des écoles normales primaires est pour l’instant relativement moins développée. Il s’agit ici de s’intéresser à l’une d’entre elles, considérée par sa taille comme l’une des principales écoles normales de France à la veille de 1914, école normale qui, de plus, se retrouve au cœur des territoires envahis et occupés par les armées allemandes. Cette structure, découverte en juin 2008, à la faveur des hasards d’une nomination comme maître de conférences sur le site IUFM de Douai regroupant depuis 1991 « l’ex-ENG » et sa voisine « l’ex-ENF », constitue un véritable...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540