Versión clásicaVersión móvil

Stéréoscopie et illusion

 | 
Miguel Almiron
, 
Esther Jacopin
, 
Giusy Pisano

Partie 2. Stéréoscopie et photographie

L’image qu’on épie – pour une psychanalyse de la stéréoscopie

Margarida Medeiros

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Dans la culture moderne, la réflexion sur le caractère illusoire de l’image a fait l’objet de deux approches fondamentales : l’une, plus enracinée dans la description des sources scientifiques et dans la relation entre l’histoire de la vision et les appareils optiques qui lui sont associés (de Sir David Brewster à Nicholas Wade) ; l’autre, plus concernée par les aspects culturels qui construisent le sujet qui voit à travers les dispositifs de contrôle de la perception (Jonathan Crary, Tom Gunning, Philippe Dubois, Nicholas Mirzoeff, entre autres).

Dans cette brève réflexion sur le sujet de la photographie stéréoscopique, on essaiera de mettre en relief son intense production et sa consommation en relation avec les conditions culturelles, notamment psychologiques, du sujet qui observe et consomme, en partant des concepts psychanalytiques tels que le fétichisme et la scopophilie. À l’hypothèse principale de Crary1, attribuant à la photographie une vocation plutôt objectiviste et réalis...

Autor

Universidade Nova de Lisboa

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search