Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Stéréoscopie et illusion

 | 
Miguel Almiron
, 
Esther Jacopin
, 
Giusy Pisano

Table des matières

Miguel Almiron, Esther Jacopin et Giusy Pisano

Introduction

Les illusions des arts stéréoscopiques

Au commencement : la photographie
Les premiers clichés en mouvement et en relief
La stéréoscopie à l’écran
Le photographique s’incarne dans le virtuel

Partie 1. Stéréoscopie et perception

Ari Bouaniche et Laure Leroy

Explorer la stéréoscopie intermittente : son influence sur la perception et la fatigue visuelle

Disparité binoculaire et perception de la profondeur
Champ d’action des indices de profondeur
L’apport des indices de disparité
Expérimentation
Tâches
Conditions expérimentales
Sujet
Appareillage et configuration expérimentale
Hypothèses de recherche
Résultats
Tâche de positionnement
Tâche de perception de la profondeur
Tâche de perception des courbures
Tâche de détection de collision
Discussion
Zakia Ikhlef, Charles Tijus et Geoffrey Tissier

La stéréoscopie comme mécanisme, l’illusion comme prise de décision : les effets des contextes visuel et sémantique sur la prise de décision visuelle

Binocularité et rivalité oculaires
Effet de la sémantique sur la résolution de la rivalité rétinienne
Expérimentation
Discussion
Claude Bailblé

L’illusion « 3D » à l’épreuve du langage cinématographique

La vision binoculaire
Le cinéma dit « 3D »
De nouvelles possibilités et impossibilités pour le cinéma 3D
Vers un nouveau « langage » ?
Alors quelle « grammaire » pour la 3D ? Osons quelques pistes…
Esther Jacopin et Guillaume Méral

Recherche sur les effets stéréoscopiques : de la théorie à la pratique dans le film Surveillance (2016)

Une affaire d’illusions…
Les illusions stéréoscopiques
Les illusions cinématographiques
Organisation de la recherche
Identifier les effets stéréoscopiques
La vision binoculaire humaine
Le fonctionnement du cinéma en 3D stéréoscopique
Expérimenter les effets stéréoscopiques
Manipuler les réglages stéréoscopiques
La distance inter-axiale
La parallaxe négative
Jouer avec la paire stéréoscopique
La pseudoscopie
Deux images différentes
L’association du cinéma et de la 3Ds
Stéréoscopie et mouvement
Stéréoscopie et temps
Intégrer les effets stéréoscopiques dans une fiction
Résultats et perspectives
Remerciements

Partie 2. Stéréoscopie et photographie

Margarida Medeiros

L’image qu’on épie – pour une psychanalyse de la stéréoscopie

La construction de la subjectivité
Voir et toucher : contrôler le monde extérieur de l’intérieur
Teresa Mendes Flores

Stéréo-Alpinistes : les vues stéréoscopiques du Massif des Alpes et la possibilité d’une esthétique basée sur la technique

« Le service rendu par les stéréographes »
L’esthétique alpine, quelques autres développements
Rae Beth Gordon

Le rêve stéréoscopique de Sir David Brewster : spectres, images spectrales, spectateurs

Amuser / effrayer
Le rêve de Brewster
Les illusions de la vue et les hallucinations
Kim Timby

Faire « plus beau que nature » : la construction culturelle des illusions stéréoscopiques en photographie

La stéréoscopie : un détournement de la vision binoculaire
L’autostéréoscopie : une fenêtre médiatisée

Partie 3. Stéréoscopie et cinéma

Kira Kitsopanidou

L’économie du cinéma 3-D : stratégies de production, publics, marchés

La 3-D depuis le tournant des années 2010
Le potentiel international de la 3-D
Quel statut de la 3-D dans le cinéma de divertissement des années 2010 ?
François Garnier

Un cinéma qui touche : vers un cinéma relief d’auteur, de l’action au sensible

AVATAR : la quête et le face-à-face, deux formes du cinéma relief
De la conquête, vers la rencontre
PINA, Vers un cinéma relief du sensible, de la présence de l’autre
La présence du corps
GRAVITY : le lien, l’altérité, l’empathie
Les liens qui nous rattachent à l’autre : une écriture de la distance
L’altérité, le toucher visuel, ce qui nous différencie des autres
Un cinéma de la distance
Martin Barnier

Effets-3-D : renouvellement des formes ?

« Le cinéma des attractions »
Immersion plutôt qu’émergence ?
Faire réagir le corps
Réjane Hamus-Vallée

Les effets spéciaux bousculés par le relief ?

Entretien avec Alain Carsoux, superviseur des effets visuels de L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet (Jean-Pierre Jeunet, 2013)

Un contexte spécifique
Le relief en pré-production
Prendre en compte le relief dans la fabrication des effets visuels
L’étape de validation, un doute amplifié
Nick Jones

L’illusion partielle de la 3D : distorsions spatiales, stéréoscopie et Au cœur de l’océan

Réalisme insatisfaisant
Au milieu des vagues
Images d'illustration (tirées du film Au cœur de l'océan)
François Garnier, Jean-Marie Boulet, Yves Pupulin et al.

Rencontre avec des stéréographes

Échange dans le public
Demetri Portelli

L’art et le business de la 3D

Anticiper un futur fantastique pour la réalisation en 3D

Comment j’ai débuté la 3D
Mon travail, la 3D
D’autres astuces et outils stéréoscopiques pour faire de la bonne 3D
Les objectifs
Les miroirs
Le business de la 3D à Hollywood
Un film en High Frame Rate et en 3D native : Un jour dans la vie de Billy Lynn
Avant le tournage : comment nous en sommes venus au HFR ?
Le « look » des images HFR
Le tournage de Un jour dans la vie de Billy Lynn
Bouger à 120i/s
Les perspectives pour la réalisation en 3D-HFR

Partie 4. Stéréoscopie et arts numériques

Marie-Hélène Tramus, Chu-Yin Chen, Judith Guez et al.

Interaction gestuelle improvisée avec un acteur virtuel dans un théâtre d’ombres bidimensionnelles ou au sein d’un univers virtuel en relief : l’illusion d’un dialogue ?

Conception et développement de l’installation InterACTE
Quatre bases de données gestuelles
Une plateforme multi-agents en réalité virtuelle
InterACTE comme théâtre interactif d’ombres 2D ou comme univers virtuel en relief
Bidimensionnalité ou relief : deux configurations, deux situations
InterACTE comme un théâtre interactif d’ombres bidimensionnelles
InterACTE comme univers virtuel immersif et interactif en relief
Qu’est-ce qui favorise l’interaction gestuelle et donne l’illusion d’une improvisation « vivante » ?
Contraintes et empathie
Alternance du comportement imitatif au comportement idiosyncrasique
L’énaction de dialogues singuliers
Judith Guez

Entre présence et illusion : créer avec la réalité virtuelle

Présence dans une Réalité alternative en 3D stéréoscopique
Passage entre le réel et le virtuel
Passage par déplacement de l’attention du sujet
Passage par une « Gestalt environnementale »
Profondeur d’illusions
Porosité des environnements immersifs
Inspirations par la littérature scientifique
L’illusion pour créer des passages dans le virtuel
Lab’Surd : le Laboratoire de la Survirtualité
Lab’Surd V1
Lab’Surd V2
« Le numérique change en profondeur les pratiques artistiques déjà instituées et en crée de nouvelles »
Christine Webster

Empty Room. Expérimenter la sensation d’espace en écoute binaurale et vision stéréoscopique en immersion numérique 3D

Caractéristiques techniques du projet
Les étapes de production
La création de la sensation d’espace
Le rapport son/image
Présence, perspectives et échelle
Composition et Topos
Mapping de spatialisation 3D
Circulation et perception du son
De la version Alpha à la version Beta
Test de transposition d’une scène audio Binaural-Transaural

Bibliographie générale

Ouvrages
Articles
Travaux universitaires
Internet
Travaux artistiques

Biographie

Miguel ALMIRON
Claude BAILBLÉ
Martin BARNIER
Ari BOUANICHE
Renée BOURASSA
Chu-Yin CHEN
François GARNIER
Rae Beth GORDON
Judith GUEZ
Réjane HAMUS-VALLÉE
Esther JACOPIN
Jean-Pierre JEUNET
Nick JONES
Kira KITSOPANIDOU
Laure LEROY
LUTIN : Zakia IKHLEF, Geoffrey TISSIER et Charles TIJUS
Margarida MEDEIROS
Teresa MENDES FLORES
Guillaume MÉRAL
Giusy PISANO
Demetri PORTELLI
Marie-Hélène TRAMUS
Kim TIMBY
Christine WEBSTER