Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lille, citadelle de la Contre-Réforme ? (1598-1668)

 | 
Alain Lottin

Table des matières

Chapitre I. Lille et son peuple

I - Lille en Flandre
II - Direction de la cité
III - La population et sa structure démographique
IV - Les activités des lillois
a) Le monde du textile
b) Artisans et commerçants des autres métiers
c) Les élites sociales
V - Sociologie paroissiale

Chapitre II. La conjoncture (1598-1667)

1) une difficile fin de siècle
2) Un début de XVIIe siècle plus prometteur (1600-1617)
3) Des années terribles (1617-1622)
4) « Un temps divers et nébuleux », 1623-1635
5) Au cœur de la guerre, « pépinière de touts maulx » 1635-1659
6) De la paix à une nouvelle guerre (1656-1667)

Chapitre III. Le diocèse de Tournai à l’heure de la Contre-Réforme

I) Les Pays-Bas et la Contre-Réforme catholique.
1) La promulgation et l’application des décrets tridentins.
2) Des liens plus étroits avec Rome.
3) La politique religieuse des Gouvernants.
II) Les impulsions cambrésiennes
1) Le Concile de 1565.
2) Le Concile de 1586.
3) François Van der Burch et le Concile de 1631.
III) Les épiscopats tournaisiens.
1) Le diocèse et les institutions épiscopales.
2) Les évêques jusqu’en 1588.
3) Deux évêques militants : Jean Vendeville et Michel d’Esne.
4) Des continuateurs plus traditionnels : Maximilien (1615-1644) et François Villain de Gand (1647-1666).

Chapitre IV. Le pouvoir des laïcs dans les paroisses

I - « Messieurs » du magistrat
1) Compétence en matière religieuse
2) La désignation de « Messieurs »
II - Marguilliers, maitres de chapelles, et leurs aides
1) Désignation
2) Compétence
3) Les « yeux et les oreilles » des marguilliers : les petits « officiers ».
4) Les « maîtres » des chapelles
5) « Caritables » et « ministres généraux des pauvres »
III - Principaux conflits entre laïcs et clercs
1) Des conflits classiques
2) Une affaire significative : L’« interdit de Saint-Maurice »

Chapitre V. Un monde « d’exempts » : le chapitre Saint-Pierre

I) Composition.
1) Le prévôt.
2) Les dignitaires et les chanoines.
3) Le chapitre, puissance temporelle et ecclésiastique.
II) Le chapitre et la réforme catholique.
1) Création d’une chaire théologale et d’un séminaire.
2) Le problème de l’exemption et de la réforme interne.

Chapitre VI. Le clergé séculier lillois

I- Typologie et recrutement
1) Les curés
2) Lieutenants, coûtres, clercs, chapelains
3) Les horistes
II - Les revenus
1) Les curés
2) Les autres ecclésiastiques
III - Le profil idéal du prêtre
1) Le but : être les figures de proue de la Contre-Réforme
2) Le profil idéal du prêtre tournaisien
3) Les séminaires, centres de formation sacerdotale
IV - Les réalités lilloises
1) Formation et niveau intellectuel
2) Accomplissement des tâches ecclésiastiques
3) La moralité
4) Quelques figures d’ecclésiastiques lillois

Chapitre VII. L’omniprésence des réguliers

I) La face interne du monde conventuel non-réformé
1) « C’est un scandal de voir des réguliers vivre si irrégulièrement ».
2) La difficile réforme des communautés anciennes
II) « L’invasion conventuelle » : aspects généraux.
1) Les critères pris en considération pour accorder l’autorisation de s’installer.
2) Le rôle décisif des influences et des pressions.
3) Un exemple révélateur : l’établissement des Colletines.
III) Les nouvelles communautés, pierre angulaire de la réforme catholique à Lille
1) Les figures de proue : Jésuites et Capucins.
2) Augustins, Carmes, Minimes.
3) Les religieuses.

Chapitre VIII. La lutte contre l’hérésie

I - Un passé récent lourd de conséquences (1525-1585)
1) Une « bonne ville » où l’on appliquait les « placards »
2) « L’année des merveilles » à Lille (1566)
3) De la terreur à l’apaisement (1567-1585)
II - Une répression mesurée (1592-1667)
1) La persistance de gestes iconoclastes
2) « L’Affaire » de 1612
3) L’attitude « modérée » du Magistrat de Lille
III - Le contrôle des moyens de diffusion des idées réformées
1) La censure des livres
2) La surveillance des « jeux scéniques » et du « théâtre »
IV - Regards sur l’hérésie et l’hérétique

Chapitre IX. La marée satanique à Lille et son reflux

1) La chasse aux sorcières et le cas lillois
1) La législation ecclésiastique et civile
2) Le cas lillois : peu de poursuites contre les sorciers
II) Les Brigittines lilloises possédées par le diable (1608-1614)
1) Un couvent perturbé
2) L’entrée en scène du tandem Domptius-Michaelis
3) Les révélations de la Princesse des Magiciennes
III) Les chasseurs de sorcières en échec à Lille (1614)
1) Le nonce et Rome prennent l’affaire en mains
2) L’écolâtre innocenté
3) Un combat d’arrière-garde à Rome
IV) Les contemporains et la crise satanique dans les couvents
1) Le cas similaire de l’Abbaye du Verger
2) La mentalité d’un croisé contre les sorciers
3) Une mentalité humaniste et « romaine »

Chapitre X. Former le catholique : l’instruction religieuse des enfants

I) La situation dans les deux premiers tiers du XVIe siècle
1) Les écoles particulières et les institutions pour orphelins.
2) L’école Déliot (1554).
3) L’Église et le problème de l’instruction religieuse des enfants.
II) La création des écoles dominicales.
1) Les promoteurs de l’entreprise aux Pays-Bas.
2) La création de l’école dominicale de Lille (1584).
3) Le financement de l’école dominicale lilloise (1584-1667).
III) La catéchèse des pauvres à l’école dominicale
1) L’instruction religieuse, fin première de l’école dominicale.
2) Le catéchisme : les manuels.
3) La leçon de catéchisme et son contenu.
4) Le public de l’école dominicale.
5) Les effectifs.
IV) Autres réalisations et bilan.
1) Les « Bapaumes ».
2) Les créations réalisées par les « filles dévotes ».
3) Tentative de bilan.

Chapitre XI. La valorisation des sacrements : le baptême et le mariage

I - L’entrée dans l’église : le baptême
1) Aspects généraux
2) Sans le baptême, point de salut
3) Parrains et marraines
4) Deux annexes : les relevailles et la confirmation
II - Le mariage
1) Les fiançailles religieuses
2) La cérémonie du mariage
3) La lutte pour faire respecter le mariage

Chapitre XII. La valorisation des sacrements : la confession et la communion, sacrements de la conversion permanente

I) La confession annuelle et la communion pascale.
II) La bonne et fréquente confession.
III) La communion fréquente

Chapitre XIII. La messe, cérémonie centrale du culte, et son environnement

I) « Dimanches et festes, messes oyras pensant à Dieu soigneusement »
II) Déroulement de la messe et comportements des fidèles
III) L’environnement : « Seigneur, j’aime la beauté de ta maison »
IV) « Les festes sanctifieras, t’adonnant à Dieu plainement »
V) La « dévotion à la messe »

Chapitre XIV. Dévotions, confréries, processions

I) Les dévotions christocentriques
1) Le culte du Saint Sacrement
2) La dévotion à la Passion du Christ
II) Le culte marial
1) Le culte de Notre-Dame de Grâce à Loos
2) Les ordres religieux et le culte marial
3) « Insula, civitas virginis »
III) Le culte des saints
1) Dévotions et confréries traditionnelles
2) Dévotions et confréries nouvelles ou rénovées
IV) Les processions officielles
1) « A fame, peste et bello, libera nos Domine »
2) La procession de Lille

Chapitre XV. Les hautes eaux de la charité

I) Le legs du XVIe siècle
II) « Donnez aux pauvres : leurs mains sont des lettres de change qui ne manquent pas »
III) « Caritables et carités » paroissiales
IV) L’expression de la charité saisie à travers les comptes de la bourse commune des pauvres
1) Aperçu de l’activité de la Bourse, les ministres généraux.
2) Un premier indicateur de la charité : le produit des quêtes
3) Un deuxième indicateur de la charité : les legs à la Bourse par voie testamentaire.
V) L’âge d’or des fondations
1) Les fondations charitables intégrées dans la Bourse commune des pauvres.
2)Les fondations « autonomes »
3)Les fondations d’établissements hospitaliers ou charitables.

Chapitre XVI. « À l’heure de notre mort »

I) La mort chrétienne
II) « Le corps rendu à la terre dont il est issu »
1) Le service funèbre
2) La sépulture
III) Le destin de l’âme : « le chemin du ciel sans purgatoire »
1) L’indulgence plénière à la mort
2) « Les âmes bruslantes en la conciergerie de Purgatoire »
3) L’intercession pour les âmes du Purgatoire

Annexes

Annexes du chapitre II
Annexes du chapitre III
Annexes du chapitre IV
Tableau des principaux membres du magistrat de lille de la fin du XVIe siècle à 1667
Annexes du chapitre V
I. À la collation du prévôt
II. À la collation du doyen et des chanoines
III. Cures rurales
Annexes du chapitre VI
Liste des curés des paroisses de Lille
Annexe du chapitre VII
Quantité de vin que les communautés religieuses des châtellenies de Lille - Douai - Orchies sont autorisées à « encaver » sans impôts (1615)
Annexes du chapitre VIII
Liste des membres du Magistrat de Lille en 1612 transmise aux Archiducs avec des appréciations du Président de la Chambre des Comptes.
Rewart :
Mayeur :
Eschevins
Conseillers
Gard’orphènes
Argentier
Huit hommes
Les noms de ceux quy sont accusez d’avoir chanté psaulmes ou esté à la presche, demourans en la ville de Lille, comme apert par la confession de Jean du Pret et Jacques d’Illy par devant l’Official (1612).
Les noms de ceux, demourans aux faubourgs de la ville de Lille, qui ont esté aux presches.
Extraits des instructions envoyées le 26 mars 1613 par les Archiducs aux maîtres des comptes et au premier lieutenant de la Gouvernance de Lille.
Un témoignage sur la propagande protestante dans le plat pays lillois : la farce de Mouvaux (1563).
Tableau : griefs et peines dans les procès pour hérésie et blasphèmes devant la gouvernance de Lille(1)
Annexes du chapitre IX
Bannissement de Marie Rachet et Pérone du Pisre.
Le Pacte de Marie de Sains avec le Démon.
Annexes du chapitre X
Annexes du chapitre XI
Annexes du chapitre XIII
Jours où l’organiste doit jouer à Saint-Étienne.
Item
Liste des jours fériés, d’après le Synode de Tournai de 1600 et le Manuale Pastorum de 1625.
Annexes du chapitre XV
Annexes du chapitre XVI
Les principaux enseignements de 136 testaments lillois*
Antienne très dévote à la Vierge Marie pour les fidèles trespassez

Sources

I - Sources manuscrites
I- Archivio segreto Vaticano (A.S. Vaticano)
II- Archives générales du Royaume de Belgique à Bruxelles (A.G.R. Bruxelles)
III- Archives de l’État à Tournai (A.E. Tournai)
IV- Archives départementales du Nord (A.D.N.)
V - Archives municipales de Lille (A.M.L.) et de Valenciennes
VI- Archives hospitalières de Lille
VII- Archives du bureau de bienfaisance de Lille (A.B.B.L.)
VIII- Archives municipales de Douai
IX- Archives hospitalières de Cambrai
X- Archives du chapitre cathédral de Tournai (A.C. Tournai)
XI- Archives du séminaire de Tournai (A.S. Tournai)
XII- Archives paroissiales
XIII- Archives de la société de Jésus à Rome (A.S.J. Rome)
XIV- Archives de la province de Champagne de la société de Jésus
XV- Bibliothèque vaticane
XVI- Bibliothèque nationale à Paris (B.N.)
XVII- Bibliothèque royale de Belgique à Bruxelles (B.R, Bruxelles)
XVIII- Bibliothèque municipale de Lille (B.M.L.)
XIX - Bibliothèque municipale de Valenciennes
II - Sources imprimées
A) Sources générales
B) Sources locales. Imprimés lillois du XVIIe siècle
a) Spiritualité
b) Vie chrétienne.
c) Éducation et morale chrétiennes

Bibliographie

III) - Histoire générale, (essentiellement religieuse), instruments de travail, revues.
1) Ouvrages généraux
2) Histoire religieuse générale
3) Instruments de travail
4) Principales revues utilisées avec leur abréviation courante.
IV) - Histoire des Pays-Bas espagnols
1) Généralités. Instruments de travail
2) Histoire religieuse et culturelle
V) - France
1) Ouvrages généraux
2) Vie religieuse. Aspects généraux
3) Clergé séculier
4) Ordres religieux
5) Culte, pratiques, mentalités.
6) Éducation, catéchèse.
7) Attitudes devant la mort
8) Sorcellerie
VI) - Flandre, Artois, Cambrésis, Hainaut, Tournaisis : histoire religieuse et culturelle
VII) - Lille
1) Généralités. Instruments de travail.
2) Histoire démographique, économique et sociale.
3) Histoire religieuse et culturelle.

Notes sur les monnaies et sur les mesures en usage à Lille

Razière de blé :
Lot de vin :
Un bonnier de terres, mesure de Lille :