Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les élèves des écoles de « musiques actuelles »

 | 
Rémi Deslyper

Chapitre 4. La rationalisation du corps guitariste

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La transformation du rapport à la pratique opérée par l’école de musique se manifeste aussi à travers le corps des instrumentistes. Contre une conception désincarnée de la musique (la musique comme « pureté sonore »), l’ethnomusicologue L. Mabru a déjà mis en évidence que le corps du musicien ne répondait pas à un simple déterminisme technique (la manipulation et l’utilisation de l’instrument), mais avait une dimension éminemment culturelle (Mabru, 2001). Selon cette idée, il apparaît que l’intégration d’un établissement d’enseignement musical conduit à une modification de la manière d’appréhender le corps dans l’activité qui traduit plus largement le basculement des élèves dans un rapport distancié à la pratique.

Envisagée depuis un rapport fonctionnel, l’activité, du temps de l’autodidaxie, ne s’encombrait pas de question quant à l’utilisation du corps dans la pratique. Les instrumentistes faisaient de la musique, sans véritablement savoir, et sans même se demander, comment, sur un...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540