Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

À la conquête des villes

 | 
Sandrine Lévêque
, 
Anne-France Taiclet

Quatrième partie. « Politistes en Campagne ». Les savoirs académiques à l’épreuve de l’élection

1 — Contribution de Bastien François

Bastien François

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1° Comment s’engage-t-on en politique et surtout comment devient-on candidat.es ou décide-t-on de s’engager dans une campagne ?

Après avoir refusé (pour une raison de disponibilité personnelle) la proposition qui m’avait été faite de figurer sur une des listes Europe Écologie aux Européennes de 2009, j’ai été candidat – et élu – en Île-de-France aux régionales de 2010 (je figurais alors sur le quota « Europe Écologie », par rapport à celui des « Verts », même si ma candidature était portée par Cécile Duflot alors secrétaire nationale des Verts). J’ai été ensuite candidat aux législatives de 2012 dans la 18e circonscription de Paris. J’ai enfin figuré en queue de la liste EELV lors du premier tour des municipales de 2014 à Paris puis des régionales de 2015.

Ma première candidature est le résultat d’une sorte de casting (auquel je n’étais pas candidat). Je suis un cas typique de ce que le vocabulaire des commentateurs ou la langue indigène de la politique désigne comme un candidat « de ...

Auteur

Professeur de science politique, Université Paris 1/CESSP

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540