Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

À la conquête des villes

 | 
Sandrine Lévêque
, 
Anne-France Taiclet

Troisième partie. Les répertoires de campagne, entre inertie et rénovation

Chapitre 8. Le clientélisme en campagne. La fragile mobilisation des réseaux socialistes lors des municipales de 2014 dans une ville du nord de la France

Julien Talpin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La science politique a mis en avant deux facteurs principaux pour expliquer la dynamique des campagnes électorales. D’un côté, une campagne consisterait pour les candidats à mettre en avant certains enjeux, à structurer leur offre en fonction des attentes supposées de l’électorat. La campagne se résumerait dès lors à un échange de coups, de positions et de prises de position (Gaxie, Lehingue, 1984). Les médias, et en particulier la Presse Quotidienne Régionale – mais aussi désormais les réseaux sociaux (voir Greffet, 2011) – seraient par conséquent le principal espace à observer pour étudier les campagnes municipales. De l’autre, la dynamique de campagne dépendrait du travail politique réalisé par les candidats et les militants (Agrikoliansky, Heurtaux, Le Grignou, 2011 ; Nielsen, 2012). Tout particulièrement pour les élections municipales, ce travail se déploierait sur le terrain, du fait de la faible visibilité médiatique d’élections portant surtout sur des enjeux locaux. Le retou...

Auteur

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540