Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Affronter le manque d'eau dans une métropole

 | 
Paul Cary
, 
Armelle Giglio
, 
Ana Maria Melo

Partie 2. Vivre la pénurie d’eau à Recife – une approche anthropologique

Chapitre 5. Accéder à l’eau au quotidien : la situation réelle de l’approvisionnement

Armelle Giglio et Tadeu Giglio

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son rapport de 20151, l’Organisation Mondiale de la Santé estimait à 663 millions le nombre de personnes sans accès à l’eau potable ou, plus précisément, à un « point d’eau amélioré »2. Si ce chiffre semble annoncer la bonne nouvelle d’une progression marquée du nombre de bénéficiaires d’un approvisionnement sûr à l’échelle du monde – 91 % de la population3 contre 76 % en 1990 – il laisse néanmoins songeur tant l’on sait la variabilité et la disparité de l’accès à l’eau selon les pays, les régions et les villes elles-mêmes et, plus encore, les problèmes de disponibilité et de salubrité de l’eau des dites « sources améliorées ». Considérer en effet que tous ceux qui en bénéficient ont accès à de l’eau potable en quantité suffisante est une gageure qu’on est tenté d’attribuer à l’aveuglement, si ce n’est à l’hypocrisie. Et que dire de la mise sur le même pied d’un robinet individuel au domicile avec un puits collectif à plusieurs centaines de mètres de chez soi ?

1. Des statistiqu...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540