Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Mai 68 des historiens

 | 
Agnès Callu

Septième partie. Entretiens

Entretien avec René Rémond (2004)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vous êtes né à Lons-le-Saulnier. Comment était votre milieu d’origine ?

Le lieu de ma naissance, je ne dis pas que c’est un hasard, mais il s’explique par les circonstances. C’était la fin de la guerre, ma mère est allée accoucher à Lons-le-Saunier chez ses beaux-parents pour éviter les bombardements sur la ville de Paris. Mes attaches sont franc-comtoises, je ne les renie point, je m’inscris dans une postérité des paysans francs-comtois, mais personnellement j’ai toujours vécu à Paris.

Avez-vous eu encore des rapports avec cette région d’origine, votre famille ?

J’y ai passé une partie de mes vacances d’adolescent dans les années 30, de 1931 jusqu’à la guerre. Je garde des attaches, j’ai encore de la famille disséminée dans toute la Franche Comté.

C’est du côté de votre mère ?

Du côté de mon père. Ma mère était champenoise, en fait, fille d’officier, arrivé par le rang, ce qui lui avait permis de faire ses études dans les maisons d’éducation de la Légion d’Honneur, avec lesquelles j’ai ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540