Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

(In)disciplines partisanes

 | 
Amin Allal
, 
Nicolas Bué

Partie IV. Éprouver l’ordre partisan : conjonctures critiques et redéfinition des règles

L’épreuve du feu. Quand les militants sont des combattants : discipline et sanctions partisanes au sein des volontaires communistes français des Brigades internationales (1936-1939)

Édouard Sill

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsque le 18 juillet 1936 un coup d’État militaire frappa la jeune République espagnole, les partis de gauche et les organisations syndicales et révolutionnaires du monde entier annoncèrent leur solidarité avec le gouvernement espagnol de Front populaire. En France surtout, des militants et individus, Français ou immigrés, prirent spontanément la décision de partir, suivant parfois leurs camarades d’atelier immigrés espagnols qui rejoignaient les milices. Tout d’abord relativement hésitant quant à la politique à tenir face à ce vaste mouvement de solidarité marqué par l’engagement combattant et volontaire de milliers d’étrangers, différents partis communistes prirent la décision, en accord avec la direction de la IIIe Internationale (Komintern), d’organiser eux-mêmes des contingents de volontaires et même de les fédérer dans des formations séparées dont ils assumeraient la direction. Les Brigades internationales naquirent ainsi début octobre 1936 à Albacete avec l’arrivée en Espagn...

Auteur

Doctorant en histoire contemporaine, SAPRAT (EA4116- l’École Pratique des Hautes Études)

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540