Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les « chrétiens modérés » en France et en Europe (1870-1960)

 | 
Jacques Prévotat
, 
Jean Vavasseur-Desperriers

Conclusions

Conclusion de la journée du 17 mars 2006

René Rémond

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il est possible de dresser un bilan, de récapituler l’apport de cette succession de trois journées. Nous nous sommes instruits et la solution chronologique retenue était bonne.

Je me bornerai à des observations générales, à quelques réflexions. Le sujet n’est pas simple.

Ma première remarque voudrait confirmer qu’il y a là un vrai sujet, fort complexe, et qui méritait que l’on y consacrât trois journées. Celles-ci n’ont pas suffi à épuiser la réflexion sur ce thème. C’est dire qu’il faut prolonger la réflexion. S’agit-il d’un grand sujet ?

Si l’on s’en tient aux critères statistiques, à l’échelle nationale, la réponse est négative. Il s’agit de minorités, d’élites sociales et culturelles, moins de forces politiques que de pôles d’influence, d’écoles de pensée, dont la stratégie ne s’incarne pas dans un type d’organisation, à la différence des formations politiques, qui sont conçues et structurées pour accéder au pouvoir. Leur raison d’être et leur pouvoir s’exercent sous la forme d’une...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540