Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les « chrétiens modérés » en France et en Europe (1870-1960)

 | 
Jacques Prévotat
, 
Jean Vavasseur-Desperriers

A – L’évolution en France sous la Troisième République (1870-1940)

De l’intransigeantisme au modérantisme : genèse d’un catholicisme républicain dans la France de l’entre-deux-guerres

Yves Palau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction : un cas original

Les conceptions politiques des catholiques dans la France de l’entre-deux-guerres sont souvent présentées selon un schéma binaire. D’un côté, des catholiques qualifiés de « libéraux », de l’autre ceux désignés comme étant « intransigeants ». Pour Émile Poulat, les premiers façonnent « (…) un homo politicus qui a ses croyances et ses pratiques religieuses, et par ailleurs une conduite politique ou autre qui trouve en elle-même son principe [tandis que] la seconde espèce, [celle qui se réclame de l’héritage intransigeant] au contraire, montre un homo religiosus dont le système de conviction génère l’attitude politique devant un éventail d’orientations et l’intègre à sa vision du monde. (…) Pour l’un [le catholicisme intransigeant] la religion est totalisante et commande tout ; pour l’autre, [le catholicisme libéral] elle est limitée à son domaine et n’entretient avec le reste de la vie sociale que des relations négociées, tantôt contenues, tantôt encourag...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540