Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les « chrétiens modérés » en France et en Europe (1870-1960)

 | 
Jacques Prévotat
, 
Jean Vavasseur-Desperriers

A – L’évolution en France sous la Troisième République (1870-1940)

«  La bande à Aynard » Des catholiques libéraux et modérés à Lyon (1860-1920)

Bruno Dumons

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lyon exerce dans le catholicisme français une influence particulière que son histoire lui permet. Forte des titres de « primatie des Gaules » ou de « Rome de France » que les élites catholiques de la ville lui reconnaissent tout au long du XIXe siècle, Lyon veut s’affirmer comme une véritable capitale religieuse. Bien que les pouvoirs municipaux se soient rapidement convertis à la République et au radicalisme, la cité lyonnaise reste toujours à l’aube du XXe siècle une ville dominée par le catholicisme, devenu largement intransigeant et « ultramontain », comme en témoignent ses institutions, ses mouvements, sa spiritualité et ses élites1. Or, depuis le dernier tiers du XIXe siècle, une petite musique libérale et modérée se fait pourtant entendre dans les milieux proches de la bourgeoisie catholique lyonnaise, surtout au sein de celle qui a fait sa fortune dans la banque et le commerce2. Soucieuse de libéralisme, elle a de plus en plus de mal à s’accorder avec une intransigeance cath...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540