Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les « chrétiens modérés » en France et en Europe (1870-1960)

 | 
Jacques Prévotat
, 
Jean Vavasseur-Desperriers

A – En France – approche plurielle

À la recherche des catholiques modérés. De quoi et de qui s’agit-il ?

Emile Poulat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Catholiques et modérés : comment ne pas placer cette association de mots, plutôt inhabituelle, sous l’invocation de Raymond Poincaré ? « Je suis un républicain modéré, mais je ne suis pas modérément républicain », déclarait-il en 1913 à la Chambre des députés, peu avant d’être élu président de la République.

Des « catholiques modérés », c’est une piste intéressante. C’est une formule, semble-t-il, récente. C’est aussi une problématique à construire entièrement à partir d’une évidence : la IIIe République ne s’est pas établie sans résistances, mais, dans un pays traditionnellement et massivement catholique, ces résistances n’ont rien empêché et n’ont pas réussi à modifier le cours des événements. Elles n’ont même pas empêché « l’union sacrée » à l’heure de la « Grande Guerre ». Et, si l’on a beaucoup étudié l’histoire des « deux France » dans leur opposition irréductible, on s’est beaucoup moins intéressé à ce qui faisait l’unité nationale et l’identité française. Ce n’est pas aux ext...

Auteur

Directeur de recherche à l’École des Hautes études en sciences sociales (EHESS)

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540