Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les « chrétiens modérés » en France et en Europe (1870-1960)

 | 
Jacques Prévotat
, 
Jean Vavasseur-Desperriers

A – En France – approche plurielle

Constitutionnalisme et modération : L’exemple du « Correspondant ». Un siècle de modération

Odile Rudelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Correspondant est un « Recueil » bimensuel qui a vécu de 1829 à 1933. En 1929, son centenaire est l’occasion pour Edouard Trogan, de rappeler « la règle d’idéalisme réalisateur et de possibilisme qui fut à travers les tourmentes, la persistante directive du Correspondant »1 . Il était le directeur depuis 1910, année qui, avec l’arrivée de Bernard de Lacombe comme chroniqueur politique, avait inauguré, après les crises de l’Affaire Dreyfus et de la Séparation, un cycle de quatre années que le recul du temps peut faire considérer comme une sorte d’été de la Saint-Martin2.

Dans le style elliptique qui est celui de toute commémoration, Edouard Trogan évoque les nombreuses crises politiques de la France du XIXe siècle – 1830, 1848, 1851 et 1870 – ainsi que les « refondations » nécessaires à la survie de la revue : celle de Montalembert qui, en 1843, leva le drapeau de la liberté de l’enseignement ; celle d’Albert de Broglie qui rejoint en 1855 le petit groupe de ces catholiques libérau...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540