Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Rituels et cérémonies de cour, de l'Empire romain à l'âge baroque

 | 
Delphine Carrangeot
, 
Bruno Laurioux
, 
Vincent Puech

Troisième partie. Les mises en scène

« Le roi enleva son masque et se montra tel que lui-même. » Les mascarades à la cour des Tudors, divertissements ou cérémonies ? (1520-1600)

Olivier Spina

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La recherche historique, y compris la recherche anglo-saxonne, a longtemps prêté peu d’attention aux mascarades ou masks qui se déroulaient régulièrement à la cour des souverains Tudors durant le XVIe siècle. Ce relatif désintérêt s’explique par trois raisons. Tout d’abord, les mascarades Tudor n’ont jamais été considérées comme un objet d’étude en tant que tel. Les historiens du théâtre ou de la cour ne s’y intéressaient qu’incidemment, en partie en raison du faible nombre de documents nous renseignant sur la manière dont ces spectacles étaient produits et reçus par les contemporains1. Deuxièmement, ces historiens ont toujours comparé les mascarades Tudor aux masques organisés au siècle suivant à la cour des Stuarts par Ben Jonson et Inigo Jones. Ces masques mêlaient éléments baroques et héritage classique et paraissaient ainsi esthétiquement supérieurs aux mascarades Tudors. Ces dernières ont été perçues, dans une démarche archéologique, comme les derniers feux d’une forme culture...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540