Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Rituels et cérémonies de cour, de l'Empire romain à l'âge baroque

 | 
Delphine Carrangeot
, 
Bruno Laurioux
, 
Vincent Puech

Table des matières

Delphine Carrangeot, Bruno Laurioux et Vincent Puech

Introduction

Première partie. Les cadres spatiaux

Roxane Chilà

La fête urbaine plutôt que le rite curial : Alphonse le Magnanime et Naples (1442-1458)

Alphonse le Magnanime ou le déficit de cérémonies ?
Un roi d’Aragon et de Naples qui ne fut jamais couronné
Les parlements
Des funérailles escamotées
Le choix de la fête urbaine
Une tradition du spectacle de la monarchie en ville
Le triomphe de février 1443
Une tradition transfigurée : les cavalcades urbaines triomphales
Le spectacle banal du pouvoir
De fréquentes fêtes urbaines
Le spectacle ordinaire de la religiosité du roi
Delphine Carrangeot

La Chambre des Époux : les usages politiques d’un espace rituel (fin XVe-début XVIIe s.)

La « Camera Dipinta », ou « Chambre des Époux » : présentation et usages originels d’un espace polyfonctionnel (v. 1460-v. 1475)
La « plus belle salle du monde », lieu du rituel, devient l’objet d’un rituel diplomatique (fin XVe-début XVIe siècle)
L’abandon progressif de la Camera Picta : traces
Hypothèses

Deuxième partie. Les acteurs

Vincent Puech

Funérailles de Justinien et avènement de Justin II selon Corippe : la cohérence d’une cérémonie palatiale

Le texte de Corippe
Le contexte de l’avènement de Justin II
Le déroulement de la cérémonie
La cohérence de la cérémonie
Jacques Paviot

Le rôle des ordres de chevalerie dans la ritualisation de la cour

D’ordre en ordre : le processus de ritualisation
L’ordre ritualisé par excellence : la Toison d’Or
Le déclin des ordres de chevalerie
Thalia Brero

Concepteur, acteur, narrateur : le héraut, protagoniste central des rituels de cour à la fin du Moyen Âge

Les hérauts à la cour de Savoie
Du XIVe au XVe siècle
L’âge d’or des hérauts savoyards : les premières décennies du XVIe siècle
Maîtres des cérémonies : le rôle des hérauts dans les rituels de cour
Avant le rituel : la conception du cérémonial
Pendant le rituel : un acteur de premier plan
Après le rituel : la consignation par écrit de l’événement
Nicolas Le Roux

Jeu royal. Société de cour et culture chevaleresque à la Renaissance

Le pas d’armes : jeu et spectacle
Le prix du danger
Chevalerie et relations internationales
« La lice fut maudite, les jeux conjurez »

Troisième partie. Les mises en scène

Benoît Rossignol

Rituels invisibles : les cérémonies auliques autour de Marc Aurèle (121-180)

Le dîner dans le pressoir
Les festins chez Vérus
La réception des ambassades barbares
Bruno Laurioux

La table dans les cérémonials pontificaux de la fin du Moyen Âge

Les potentialités d’une série : les cérémonials
Le modèle du banquet solennel
Un cycle privilégié : autour de la passation des pouvoirs
Sylvène Édouard

Le cérémonial à la cour de Philippe II d’Espagne : un certain discours sur le corps du prince

Cérémonial et sacralisation du roi en Espagne
Le cérémonial et le corps de la reine : un discours sur la contrainte
Autres regards, autres discours
Olivier Spina

« Le roi enleva son masque et se montra tel que lui-même. » Les mascarades à la cour des Tudors, divertissements ou cérémonies ? (1520-1600)

La mascarade henricienne : entre magnificence et libéralité (1509-1547)
La mascarade comme dépenses somptuaires : l’importance du costume
La mascarade, forme de libéralité royale
Henri VIII, le roi démasqué
Les évolutions du sens politique de la mascarade après le règne d’Henri VIII
Une remise en cause de la libéralité royale ? L’exemple des costumes
Raréfaction des mascarades et renforcement de leurs effets
Un souverain qui ne danse plus
Les mascarades, un artefact politique ambigu
Delphine Carrangeot et Pauline Lemaigre-Gaffier

Conclusions

Cérémonies et institution de la cour
Pour une archéologie européenne des cérémonies de cour
Les dynamiques du changement : le corps du prince, des acteurs multiples
Matérialité des cérémonies de cour