Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Critiques du dialogue

 | 
Sylvain Lavelle
, 
Rémi Lefebvre
, 
Martine Legris

Section I. Fondements de la critique

Introduction de la Section I

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour qui n’y prend pas garde, le dialogue tend à se confondre avec le dialogisme, alors que la convention usuelle dans l’analyse du langage, discours ou parole, s’efforce de distinguer le dialogal d’un côté, et le dialogique de l’autre. La tournure que prend le dialogue (le dialogal) dans l’exercice effectif ou actuel auquel se livrent au moins deux interlocuteurs lorsqu’ils sont en relation d’échange linguistique suppose que tout un ensemble de critères est (ou doit être) satisfait afin que cette relation particulière puisse être distinguée d’autres modalités d’interlocution qui couvrent un éventail plus large (le dialogique). En cela, le dialogue n’est qu’un des modes du dialogique, qui se distribue, ainsi que le suggère Corroyer, selon un gradient allant du négatif au positif : différend, dispute, négociation, discussion, entretien, délibération, débat, controverse, enquête (cf. schéma ci-dessous).

Le gradient dialogique de l’interlocution

Image

Bien entendu, dans un questionnement de na...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540