Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Circulation des savoirs et reconfiguration des idées

 | 
Laurence Dahan-Gaida

Partie 1 : Transferts culturels et circulations transnationales

Itinérances, apprentissages et métaphores : le musicien In Abito di viaggio1

Michelle Biget-Mainfroy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Durant le dernier tiers du XVIIIsiècle et tout au long du siècle suivant, les musiciens voyagent : pour apprécier les conséquences sociologiques et le retentissement esthétique de leurs déplacements, il faut d’abord constater la fragilité du statut de musicien sous l’Ancien Régime. L’impitoyable sélection à laquelle sont soumis chanteurs, instrumentistes et compositeurs explique qu’ils soient rarement nés dans un milieu étranger à la musique et souvent fils ou filles de musiciens. Le métier de musicien est affaire de famille2. Ce fait aisément vérifiable soulève la question de la transmission d’un savoir-faire (technique de jeu ou écriture, procédés de gravure pour les éditeurs, procédés de fabrication pour les luthiers) court-circuitant les structures publiques ou privées d’enseignement (maîtrises de cathédrales excluant les filles, conservatorii italiens pour les chanteurs d’opéra, collèges délivrant une instruction générale où la danse et la musique font partie des programmes, ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540