Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Circulation des savoirs et reconfiguration des idées

 | 
Laurence Dahan-Gaida

Partie 1 : Transferts culturels et circulations transnationales

José Rizal et Ferdinand Blumentritt. Représentations croisées et influences mutuelles

Hélène Goujat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De la rencontre, en mai 1887, entre le jeune patriote José Rizal, qui venait de publier le roman qui le rendit célèbre - Noli me tangere1- et le professeur d’histoire Ferdinand Blumentritt, dont les travaux d’ethnologie sur les Philippines faisaient autorité, naquit une amitié sans cesse renouvelée que vint nourrir une abondante correspondance en langue allemande2, par laquelle les deux intellectuels échangèrent savoirs et perceptions, en premier lieu centrés sur des données précises ressortissant aux domaines historique et linguistique. Puis très vite, informations et récit événementiel s’enrichirent de commentaires qui étayèrent une réflexion à deux voix, principalement articulée autour de sujets tels que la religion et la politique, voire la géopolitique, qui chez ces deux esprits curieux ne manqua pas d’éveiller un intérêt croissant. Il convient de rappeler d’une part qu’à cette époque l’Empire espagnol en déclin se maintenait aux Philippines en grande partie grâce à la présence...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540