Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Au commencement était l'action

 | 
Bénédicte Abraham

Troisième partie. L’idée d’énergie en littérature

Chapitre 1. « Dynamique imitative » et identité allemande de transition

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le mot ‘original’ résonne à leurs oreilles ; c’est ce qu’ils veulent être. »
Ludwig August Unzer, Ueber den Werth einiger Deutschen Dichter (1771).

« C’est tout moi : qu’un être intéressant se présente, je vole vers lui, le reproduis dans ses moindres détails : c’est ma seule façon de devenir quelqu’un. »
Pascal Bruckner, Les voleurs de beauté.

1 / Les débats sur l’épigonalité et l’originalité autour de 1800

Dans la perspective qui se donne comme horizon de définir plus fermement une identité allemande, s’engage une polémique qui orchestre le procès de l’épigonalité à la faveur de l’originalité. De manière générale, l’imitation fait l’objet d’une large dépréciation, comme il ressort de ces lignes extraites de Gottfried August Bürger :

C’est dans l’ensemble une entreprise bien fâcheuse que de vouloir imiter des particularités étrangères […] Ceux qui imitent les manières étrangères me font toujours l’effet d’être des cosaques ou des mendiants. Ils mettent des habits volés ou mendiés, don...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540